Le Big Data bouleverse plus que jamais les processus des entreprises et, en 2018, la tendance est à la démocratisation de la donnée et de son utilisation par les métiers. Détection de fraude, satisfaction client, anticipation de pannes ou d’opportunités commerciales, amélioration de l’efficacité opérationnelle… à mesure que son ROI devient plus mesurable et ses avantages évidents, le Big Data poursuit son expansion et exige des investissements et une place prépondérante dans la structure des organisations.